Dragons, mythes et légendes...

Forum de l'association de jeux de rôles, jeux de figurines et de stratégie de la MJC de Narbonne
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Assemblée Générale le 02 Septembre 2016 à 21h.
Rendez-vous à la MJC!

Partagez | 
 

 Légende des 5 Anneaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:53

Salutations à vous nobles samurai!

Le troisième trimestre approche, il est temps de commencer à préparer les persos.
Je vous donnerai un questionnaire, auquel je vous demanderai de répondre. Il nous servira de base pour votre perso.
Je mettrai ici quelques infos sur l'univers, puis vous donnerai des documents plus détaillés. Vous n'êtes pas obligé de les lire, mais si vous aspirez à l'Illumination, c'est la voie qu'il faudra suivre.

Pour info, ces documents sont produits par Pénombre, un grand nom de la communauté française de L5A. Je les ai repris et adaptés à mon besoin.

Pour rappel, voici, à la date d'aujourd'hui les joueurs qui seront à cette table.
-Juan
-David
-Fred
-Sammy
-Nanie (maybe)
-Damien (oui, en fait c'est lui en dernier, mais comme il ne compte pas, c'est quand même les femmes en dernier)

Avant de parler règles, il va falloir choisir différents éléments qui vont déterminer votre personnage.
-Son Clan
-Sa famille (les clans sont "divisés" en famille)
-Le type de personnage (en termes profanes, Guerrier, Mage ou Politicien, en terme d'intitiés, Bushi, Shugenja ou Courtisan)

Ensuite, il va vous falloir apprendre le japonais, puisque c'est la langue officielle du jeu.
Bon ok, c'est pas vrai, mais un petit peu quand même. Idéalement, pour se mettre dans l'ambiance, on utilisera quelques termes que l'on prononcera à la japonaise, de même que les noms. C'est pas bien compliqué, vous verrez, le japonais étant très pauvre phonétiquement.

Si vous avez une adresse mail, et que vous n'avez rien contre le fait de vous faire spammer, laissez-la moi par MP, que je puisse vous envoyer les documents.

Je vous demanderai de m'envoyer toutes les infos sur vos persos par MP uniquement.
A la limite par mail, si vous préférez. Evitez de poster les infos concernant votre perso sur ce sujet.

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Mer 19 Fév - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:54

Histoire de l'Empire


La Création de l'Univers
Au début, il n'y avait que le Néant. Celui-ci était conscient, et à un moment de son existence, il se rendit compte qu'il était seul. Ainsi connu-t-il la Peur, le premier Péché qui engendra un tiers du monde. En même temps que la peur, le Néant ressentit la solitude et en tira l'envie d'être accompagné. Ainsi naquis le deuxième Péché, le Désir, et avec lui un autre tiers du monde.
Alors, le Néant comprit ce qu'il avait fait et voulu annulé ce qu'il avait fait, rongé par le remord. Ainsi apparut le Regret, troisième Péché qui créa le dernier tiers du monde, mettant ainsi un terme à l'existence du Néant.
Toutefois, le monde était alors informe et chaotique. Trois entités en émergèrent, contemplèrent les mondes qui se formaient, et s'accordèrent sur la nécessité de leur donner forme et sens. Ils se sacrifièrent alors pour donner naissance à un homme et une femme, deux être divins qui pourraient amener l'Ordre. Ainsi naquirent Dame Soleil et Sire Lune.
Ils furent d'abord perplexes devant l'ampleur de leur tâche et l'inconsistance du monde, mais ils comprirent finalement qu'ils ne pouvaient donner forme qu'en nommant les choses qu'ils rencontraient. Ils entrèrent alors dans le monde des mortels, se donnant eux-mêmes un nom.
Dame Soleil devint Amaterasu, et Sire Lune Onnotangu et ensemble, ils commençèrent à nommer tout ce qu'ils découvraient, les pierres, les arbres, les animaux...

La Chute des Kami
Leur travail achevé, Onnotangu et Amaterasu repartir vers les Cieux où l'ardeur de Sire Lune pour Dame Soleil se fît de plus en plus forte, jusqu'à ce que, poussé par son amour dévorant, il file à travers le ciel pour retrouver le soleil, établissant le cycle du jour et de la nuit. Onnotangu finit par rattraper Amaterasu et le ciel s'obscurcit en pleine journée. Ce fut lors de cette première éclipse que les dix enfants du soleil et de la lune furent conçut.
Un long moment s'écoula avant leur naissance, mais ils finirent par voir le jour. Hantei, Hida, Doji, Togashi, Akodo, Shiba, Bayushi, Shinjo et Fu Leng.
Onnotangu en tira peur et jalousie, craignant que l'un de leurs enfants ne devienne plus puissant que lui, et refusant de perdre l'exclusivité de l'amour d'Amaterasu. Il décida que ses enfants devaient mourir. Malgré les supplication d'Amaterasu, il pourchassa un à un ses enfants à travers les cieux et les engloutit. Amaterasu se laissa d'abord aller à son chagrin, mais finit par se ressaisir, décidant d'en sauver au moins un. En intoxiquant Onnotangu, il réussit à lui faire avaler une pierre, épargnant ainsi Hantei. A son réveil, Onnotangu découvrit ce dernier aux côtés de sa mère. Un combat entre le père et le fils s'ensuivit, au cours duquel ce dernier ouvrit le ventre de son adversaire. Ses frères et soeurs churent dans le monde des mortels. De rage, Sire Lune attrapa Fu Leng, bien décidé à ne pas les laisser s'échapper. Hantei lui coupa la main et Fu Leng tomba non sans avoir essayé de se rattraper, entrainant Hantei dans sa chute.

Fu Leg tomba si vite qu'il traversa le monde des mortels et atterrit en Jigoku, créant ainsi l'Outremonde. Des larmes du soleil et du sang de la lune naquirent les humains, qui ne tardèrent pas à se développer à travers ce qui constitue aujourd'hui Rokugan. Les huit Kami (Fu Leng ayant disparu) errèrent à travers le monde, faisant ainsi la connaissance de l'humanité. Lorsqu'ils se rejoignirent, ils convinrent que les hommes avaient besoin d'un guide. Tous s'estimèrent digne de ce rôle aussi organisèrent-ils un tournoi. Hantei triompha de ses frères, à l'exception de Togashi qui, ayant prévu le résultat, n'avait pas participé. Ainsi, Hantei devint le premier Empereur, et il demanda à ses sept frères de rassembler sous leur bannière respective des fidèles afin de pacifier Rokugan. Ainsi naquirent les Clans Majeurs.

Le Clan du Crabe fut fondé par le robuste Hida.
L'énigmatique Togashi et les siens formèrent le Clan du Dragon.
La subtile Dame Doji insuffla la vie au Clan de la Grue.
La charitable Shinjo engendra le Clan de la Ki-Rin, connu plus tard sous le nom de la Licorne.
Le belliqueux Akodo rassembla les rangs du Clan du Lion.
L'humble Shiba créa le Clan très érudit du Phénix.
Bayushi, grand manipulateur, conçut le Clan du Scorpion dans les ombres.

L'Empire d'Emeraude
Premier Siècle
Le Premier Siècle connu la première guerre. Tandis que les Kami entreprenaient de fonder une brillante civilisation, une horde monstrueuse d'oni, de bakemonos (gobelins) et autres créatures de l'Outremonde apparut du Sud et entama sa progression destructrice à travers Rokugan.
L'Empire n'était pas près lorsque survint l'assaut et ne pur que contempler la chute de ses défenses. L'horreur saisit les Kami lorsque le sinistre général à la tête de la horde se révéla n'être autre que Fu Leng, leur frère perdu. Les Clans Majeurs partirent au combat menés par les Kami, mais même le génie stratégique d'Akodo ne put que ralentir la progression. Hantei lui-même fut grièvement blessé. Rokugan perdait la guerre.

Les Kami repartirent vers leur capitale pour élaborer un plan. A ce moment, un étrange petit homme se présenta à la cour sans y avoir été invité et changea le cours de l'Histoire. Il se nommait Shinsei et promit aux Kami la victoire si on lui permettait de partir avec sept champions mortels (un de chaque Clan) au coeur des terres ennemies. Bien que les Kami ne pouvait croire cela possible, il les convainc un à un, au cours d'entretiens privés. Le plus long fut celui avec Hantei, que Shiba transcrivit intégralement, écrivant ainsi le Tao de Shinsei, texte fondateur de la religion rokugani.

Ainsi, le moine réunit sept mortels et partit au sud. Hida Atarasi, Doji Konishiko, Mirumoto, Isawa, Shosuro et Otaku, les Sept Tonnerres, affrontèrent Fu Leng durant ce qui fut appelé le Jour des Tonnerres. Chacun des Tonnerres mourru durant la bataille, à l'exception de Shosuro, celui du Scorpion. Mais les mortels l'emportèrent, scellant l'âme de Fu Leng dans douze parchemins magiques. Shosuro revint à Rokugan avec ces douze parchemins qui furent confiés au Clan du Scorpion.

Au terme de cette guerre, Shinjo partit hors des frontières de l'Empire avec son Clan, afin d'explorer les contrées extérieures et de s'assurer qu'il n'existait pas de menace pour l'Empire.
Au cours du premier siècle, l'Empire s'employa à pacifier ses terres. Les hommes adoptèrent les préceptes de Shinsei comme religion officielle, et comme base du Bushido, le Code de l'Honneur du Samurai. C'est au cours de ce siècles que naquirent les premiers Clans Mineurs, celui du Renard puis de la Mante. Les hommes apprirent également à converser avec les kami qui formaient les Cinq Elements, accroissant ainsi leur maîtrise de la magie.

L'Essor de l'Empire, les Milles Ans de Paix
Dès les premiers siècles, apparurent les bases de la culture actuelle.
Durant le deuxième siècle, naquirent le Bushido et le Shinseisme, tandis que l'influence des Kamis s'étiolait, nombre d'entre eux ayant péri depuis la fin du premier siècle.
Si le troisième siècle vit la disparition du dernier Kami, il vit aussi la constitution des institutions et des traditions actuelles.
Le Quatrième siècle connut le premier conflit interclanique et la période faste du Gozoku, l'alliance politique entre la Grue, le Phénix et le Scorpion, qui prit momentanément les rênes du pouvoir.
Au cours du cinquième siècle, la corruption du Gozoku devint extrême et leurs méthodes, brutales. Il vit aussi les premier contact avec des gaijin qui mena à l'interdiction à tout gaijin de pénétrer sur les terres de l'Empire et à l'interdiction de l'utilisation du poivre gaijin, la poudre noire. C'est de cette période que vient l'extrême méfiance des rokugani à l'égard des étrangers.
Le sixième siècle connut l'avènement des premiers adeptes du sang, pratiquant d'une magie noire appelée maho. Le terrible Iuchiban sema la terreur dans tout l'Empire, avant d'être enterré dans un tombeau secret conçu pour sceller définitivement son pouvoir. Mais le répit fut de courte durée car il fut libéré avant d'être vaincu à nouveau. La fin de ce siècle fut marqué par la tentative d'enlèvement de l'héritier impérial par le Clan de la Mante et le règne de Hantei XVI, le Chrysantème d'Acier, empereur brillant et compétent mais également despote sadique, cruel et paranoïaque qui sombra dans la folie.
Le septième siècle, bien que connaissant une recrudescence du crime organisé, fut une période de reconstruction.
Au huitième siècle, Un Seigneur Oni appelé Mangeur rassembla la plus grande armée de l'Outremonde depuis Fu Leng et pris d'assaut les terres du Crabe aussi soudainement que violemment, détruisant le fief de la famille Hiruma et menaçant de raser le Clan dans son intégralité. C'est durant cet assaut que fut bâtie le Grand Mur des Bâtisseur, grâce au sacrifice d'un shugenja Kuni. Mangeur et son armée s'écrasèrent sur ce rempart et furent détruits. A la fin du siècle, Iuchiban revint à nouveau et fut séquestré dans son propre corps.
Le neuvième siècle bouleversa Rokuga. Le Clan de la Licorne revint de son exil, imprégné de coutumes étrangères. Leur réinsertion fut difficile et donna naissance à l'impressionnante légion de Damnés connu sous le nom de Moto Sombres.
Le dixième siècle ne fut marqué que par quelques conflits frontaliers et ambitions politiques.
Le onzième siècle fut semblable au précédent, seulement marqué par un incident diplomatique entre le Renard et le Lièvre.
Malgré ces diverses embûches, ces dix siècles passés sont appelés Les Mille Ans de Paix.

De nos jours, l'Empire est fort, malgré les tensions qui opposent divers Clans. L'Outremonde se fait clame, laissant le Crabe fasse à un ennemi qu'il n'a pas l'habitude de combattre: l'ennui. Le Dragon, comme à son habitude reste terré dans ses montagnes en quête de l'illumination. La Grue n'a de cesse d'essayer d'étendre son influence et de parfaire son art. La Licorne poursuit ses efforts en matière d'intégration, cherchant tant bien que mal à s'imposer comme véritable clan ancestral. Le Lion entraîne sans relâche ses recrues et parfait ses généraux pour la prochaine guerre, même si personne ne sait quand elle aura lieu. Le Phénix étudie sans répit dans ses terres reculées, en quête de savoir et d'une meilleure maîtrise de la magie. Le Scorpion continue de manigancer contre les autres clans, fidèle à sa réputation.

Nous sommes en 1118 en plein mois du Lièvre (Avril). Le Tournoi de Topaze est sur le point de commencer. Quelques uns des jeunes samurai les plus prometteurs vont s'affronter pour célébrer leur gempukku qui marquera leur passage à l'âge adulte.

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Mar 25 Fév - 21:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:54

L'Empire d'Emeraude



_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Lun 24 Fév - 23:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:54

La société Rokugani

L'Ordre Céleste
L'Empire est régi par l'ordre céleste apporté par les Kami.

Les Samurai

Les Moines

Les Ronins

Les Hemin

Les Eta

Les Gaijin


_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Lun 24 Fév - 23:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:55

Magie et Religion


Aux débuts de l'Empire, les croyances étaient hétéroclites à travers Rokugan. Entre les enseignements des Kami, le Culte des Fortunes, des kami élémentaires et diverses croyances locales, les contradictions étaient nombreuse. Le deuxième Empereur, le fils d'Hantei, unifia les diverses croyances, donnant naissance à la religion rokugani telles que la connaisse les samurai de nos jours.

Le Royaume Spirituel de Tengoku

Le culte d'Amaterasu, Dame Soleil, est au centre des croyances de l'Empire. Elle est la mère des Kami Fondateurs t l'épouse d'Onnotangu, Sire Lune, vénéré lui aussi, plus par peur que par admiration. Ces deux entités résident à Tengoku, le Paradis Céleste, royaume de Lumière.

D'autres entités y résident, comme les Dragons. Ils seraient au moins six, les cinq premiers incarnant les cinq éléments (Air, Eau, Feu, Terre et Vide), et le sixième étant le Dragon du Tonnerre, dont l'avatar aurait engendré Osano-Wo avec Hida.

Certains supposent qu'ils existent d'autres Dragons, mais personne n'en a la preuve. Les Dragons sont des créatures très peu connues à Rokugan, et si le Dragon du Tonnerre est intervenu plusieurs fois dans l'histoire de Rokugan, les Cinq Dragons Elémentaires se mêlent rarement des affaires de mortels. Parfois, il leur arrive d'élever un mortel au rang d'Oracle, celui-ci devenant alors l'avatar de son pouvoir dans le Ningen-Do, le monde des humains.

Après l'unification du système religieux, les Sept Fortunes Majeures sont considérées comme des alliées d'Amaterasu résidant à Tengoku. Il est également dit qu'à leur mort, les Kami Fondateurs auraient rejoint le Paradis Céleste.


Le Culte des Fortunes

Les Sept Fortunes Majeures étaient vénérées par les humains qui peuplaient Rokugan bien avant la chute des Kami. Les Sept sont:
- Benten : fortune de l'amour romantique et de la beauté
- Bishamon : fortune de la force
- Daikoku : fortune de la richesse et de l'abondance
- Ebisu : fortune du travail honnête
- Fukurokujin : fortune de la sagesse
- Hotei : fortune de la satisfaction
- Jurojin : fortune de la longévité

Il existe également une multitude de Fortunes Mineures, aux origines plus modestes. L'Empereur peut élever au rang de Fortune Mineure l'âme d'un défunt dont l'existence fut particulièrement remarquable, au nom du Mandat Céleste héritée de son héritage Divin. Certaines de ces fortunes ont des origines plus troubles, et il s'agit parfois de divinités locales antérieures à la Fondation de l'Empire.

Parmi ces divinités mineures, certaines sont célèbres:
- Emma-O, le juge des morts qui reçoit les âmes défuntes et les envoie vers leur destinée future.
- Osano-Wo, fortune de la Foudre et du Feu. Second fils du kami Hida et dont la mère était le Dragon du
Tonnerre, Osano-Wo est réputé pour sa nature passionnée et colérique.
- Inari, fortune du riz et du bon grain ainsi que protecteur des renards
- Suitengu, gardien des eaux, fortune tutélaire des marins et des pécheurs

Les kami élémentaires

Bien différents des Kami Fondateurs, les kami élémentaires sont l'essence de chaque chose. Ils représentent les quatre éléments, le Vide n'ayant pas réellement de kami. Chaque arbre, chaque pierre, chaque ruisseau possède un esprit, un kami, affilié à l'un des éléments. On prétend que les catastrophes naturelles sont dues au mécontentement des kami, si bien que les rokugani les vénèrent avec ferveur.


Les Ancêtres

Les rokugani croient que les âmes des défunts veillent sur leurs descendants. Cette croyance est principalement en vigueur chez les samurai, bien que les heimin vénèrent leurs ancêtre à leur façon. Tout samurai vénèrent les ancêtre de sa famille, qu'il s'agisse de leur fondateur ou d'un membre qui fit particulièrement honneur à son nom, et ce même s'ils n'ont sont pas réellement des descendants. Offenser l'honneur de ses ancêtres est une atteinte grave.


Shinsei et l'Illumination

Shinsei est un petit homme à l'origine du Tao, principal texte religieux de l'Empire, relatant sa rencontre avec Hantei durant laquelle tout ce qui fut dit fut consigné par Shiba.
Les enseignements de Shinsei sont interprétés de bien des manières, et visent à aider l'homme à atteindre l'Illumination. L'Illumination est un phénomène extrêmement mal connu, si bien que certains prétendent qu'elle 'existe pas, et d'autre qu'il s'agit simplement d'un moyen d'aider l'homme à accepter sa condition. Selon le Tao, atteindre l'Illumination signifie se connaître vraiment, et savoir qu'elle sa propre place.Elle est sensée transcender l'âme de son vivant, bien que celà ne soit que très rarement visible. On pense qu'atteindre l'illumination permet d'altérer son Karma et d'accéder directement au Yomi.


La Mort et la Réincarnation

Les rokugani croient généralement que les âmes des défunts vont à jigoku, le Royaume des Morts, où Emma-O assigne aux âmes leur punition qu'elles doivent purger avant de pouvoir se réincarner. La nouvelle vie est alors une image de la vie précédente. Ainsi une personne honorable à de fortes chances de se réincarner en samurai, tandis que ceux qui ont mené une vie faite de déshonneur deviendront des Eta, voir des animaux. Les âmes particulièrement honorable peuvent accéder au Yomi, le royaume spirituel des Ancêtres Bénis.

En réalité, bien que seuls certains érudits en ait conscience, les âmes défuntes atterrissent au Meido, le royaume de l'attente où réside Emma-O. Celui-ci les jugera, favorisant les âmes dont les funérailles furent particulièrement importantes et sincères. Certaines âmes attendent leur tour depuis des siècles. Elles sont alors envoyées à leur châtiment avant de pouvoir se réincarner.

Le Jigoku, est en réalité le Royaume du Chaos et de la Corruption, ou Fu Leng atterrit suite à sa chute et qui corrompis son âme divine.

Certains esprits se perdent dans Ningen-Do, le royaume des mortels, et hantent alors leur famille, agressent les voyageurs ou tentent vainement d'accomplir quelque chose qui leur permettra de continuer leur voyage.


Les Royaumes Spirituels

Bien que seuls certains érudits en ait réellement conscience, il existe une multitude de royaumes spirituels reliés entre eux par des portails mystiques. Parmi les plus connus, on trouve:
- Tengoku, le Paradis Céleste ou seraient nés les Enfants de la Lune et du Soleil. Le royaume d'Amaterasu, d'Onnotangu et des Fortunes ainsi que des Dragons.
- Sakkaku, le royaume de la malice dont les natifs arpentent les autres royaumes pour harceler ceux qu'ils rencontrent. Il existe plusieurs variétés d'esprits en Rokugan qui viendraient de Sakkaku.
- Chikushudo, le royaume des esprits animaux, d’où seraient originaires des êtres comme les esprits renards Kitsune ou les esprits araignées Kumo par exemple.
- Toshigoku, le royaume du massacre dans lequel des armées se livrent à un combat éternel qui ne s'interrompt jamais car les morts se relèvent aussitôt.
- Gaki-do, peuplé d'esprits affamés et hostiles.
- Yume-do, un pays de rêves évanescents où l'on pense que l'esprit des dormeurs se rend durant le sommeil.


Les représentants religieux

L'Empereur est l'héritier de Dame Soleil et règne en son nom sur l'Empire d'Emeraude. Il est également le chef des institutions religieuses. Celles-ci se divisent principalement en deux branches.

- Les shugenja, sont des prêtres de la caste des samurai pour laquelle ils accomplissent toutes sortes de rites. Seuls certains êtres présentent le talent de parler aux kami, nécessaire pour devenir un shugenja, et ceux-ci sont traités avec le plus grand respect. Les shugenja représentent une infime portion de la caste des samurai. Bien que leurs arts soient assimilés à de la magie, il s'agit en fait de la manifestation des kami, exaltés par leurs prières. Malgré leur statut de prêtre, ils restent des samurai et sont amenés à représenter leur clan, se marier, défendre leur honneur comme n'importe quel autre samurai.

- Les moines sont les héritiers des enseignements de Shinsei. Contrairement au shugenja, les moines proviennent de toutes les couches de la société. Certains sont des heimin orphelin recueillis par un temple, d'autre d'anciens samurai pratiquant l'Inkyô, la retraite spirituelle.
Ils sont regroupés dans la Confrérie de Shinsei, divisée en plusieurs sectes prônant chacune une voix différente telle que l'ascèse, la compassion, la force du corps et de l'esprit. Certaines de ses sectes consacrent même leur existence à une Fortune particulière. Bien qu'ils ne possèdent pas les capacités magiques des shugenja, leur entraînement leur permet d'accéder à des capacités humaines insoupçonnées. Les moines vouent leur vie à la quête de l'Illumination.


Fu Leng, Jigoku, la maho et la Souillure

Contrairement aux autres Kami, Fu Leng est véritablement devenu une sorte de Dieu, accordant pouvoir et puissance à ses fidèles. Ce pouvoir est la maho, magie du sang, dont la pratique est l'un des crimes les plus ignobles. Ceux qui utilisent ce pouvoir sont appelés Maho Tsukai. Son usage expose à la Souillure de Jigoku, le prix à payer pour posséder une telle puissance.

Nombre de sorciers ont cédé à cette puissance, devenant des esclaves de Fu Leng, et donc de Jigoku, à mesure que la Souillure s'insinue dans leur âme. La Souillure peut se manifester physiquement par des mutations et des troubles psychologiques, bien que certains en amassent une quantité impressionnante avant d'être découverts. Un samurai qui apprend qu'il est souillé fera immédiatement seppuku, s'il n'est pas d'abord massacré par ses proches.
La Souillure est principalement acquise par la pratique de la Maho et l'exposition à l'environnement malsain de l'Outremonde. On raconte qu'ils existent d'autres façons de la contracter, bien que personne n'en sache véritablement plus. Même ceux qui voue leur vie à la combattre ne savent que très peu de choses à son sujet, si ce n'est qu'elle est inguérissable.

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Mer 26 Fév - 22:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:56

Les Clans Majeurs




Les Clans Majeurs représentent la force principale de Rokugan. Chacun d'eux à un rôle précis, qu'il accomplit au service de l'Empereur.
Chaque clan est divisé en famille, chacune d'elle ayant un rôle précis à jouer au sein du Clan. Toutefois, un samurai d'une famille peut très bien rejoindre une école d'une autre famille, tant qu'elles appartiennent au même clan. Chaque famille est dirigée par un Daimyô, et chaque clan possède une famille dirigeante dont le Daimyô est également le Champion du Clan. Chaque famille possède un attribut favori indiqué entre parenthèses. Tous les samurai de cette famille disposent d'une affinité avec cet attribut. La famille dominante de chaque clan est systématiquement la première de la liste.


Le Clan du Crabe: Force et Devoir

Les robustes Crabes se disent les protecteurs de Rokugan chargés d'assurer l'étanchéité de la frontière méridionale de l'Empire contre tous les démons venus de l'Outremonde. Des siècles de guerres incessantes contre des adversaires inhumains ont fait des Crabes des guerriers pragmatiques particulièrement violents, ce qui explique certainement qu'ils fassent rarement preuve de politesse et de bonnes manières. Il n'est donc pas étonnant que les autres Clans voient bien souvent en eux des barbares et des rustauds.
La famille Hida: [Force]
Les descendants du Kami Hida comptent parmi les samurai les plus imposants physiquement de tout l'Empire. Il leur incombe la lourde tâche de protéger l'Empire, si bien qu'ils font de redoutables guerriers et d'excellents tacticiens en matière de défense. Souvent, les samurai Hida s'offensent des autres Clans qui jouissent de leur protection tout en raillant les Crabes pour leurs mauvaises manières.
La famille Kaiu: [Intelligence]
Travailleurs, les Kaiu ont créé la plupart des plus formidables merveilles d'ingénierie de l'Empire. Ce sont des ingénieurs de siège et les architectes du Clan du Crabe. Ils se chargent également de l'entretien du Grand Mur des Bâtisseurs et de ses défenses.
La famille Hiruma: [Agilité]
Silencieux et mortels, les Hiruma forment les éclaireurs et yojimbo du Crabe. Leur agilité et leur grâce sont à l'image de la force des Hida, ce qui explique que les guerriers de ces deux familles se complètent merveilleusement. Souvent, les samurai Hiruma doivent partir en reconnaissance dans l'Outremonde, un devoir qui coûte la vie à nombre d'entre eux.
La famille Kuni: [Intelligence]
Sinistres en apparence et en actes, les Kuni comptent parmi les familles de shugenja les plus craintes de l'Empire. Il y a bien longtemps, les autorités de cette famille s'imaginaient que le seul espoir de vaincre l'Outremonde était encore de le comprendre, ce qui explique certainement que les Kuni disposent de connaissances à même de rendre fous la plupart des hommes.
La famille Yasuki: [Intuition]
En parfaite contradiction avec les autres familles du Crabe, les Yasuki apparaissent comme frêles et minces, et quelque peu retors. Ils faisaient autrefois partie du Clan de la Grue, mais ont rejoint le Crabe au IIIe siècle, provoquant ainsi la première grande guerre intestine de l'histoire de Rokugan. Ces marchands et courtisans ne désirent qu'offrir un avantage de taille à leur Clan. Ils s'intéressent davantage aux bénéfices financiers que les autres représentants de la caste des samurai, au point d'en devenir parfois inconvenants.




Le Clan du Dragon: Méditation et Illumination

Enigmatiques et mystérieux, les samurai du Clan du Dragon empruntent leur propre voie depuis la fondation de l'Empire. Plus individualistes et plus détachés des richesses matérielles que les autres Clans, les Dragons partagent beaucoup de points communs avec la Confrérie de Shinsei, et ce malgré l'incroyable diversité de leurs familles.
La famille Mirumoto: [Agilité]
Les Mirumoto représentent les épaules sur lesquelles reposent les fardeaux du Clan du Dragon. Là où les Togashi recherchent l'Illumination, les Mirumoto règnent en quelque sorte sur le Clan en supervisant le quotidien tout en constituant l'armée. Regroupant plus de la moitié de la population du Clan, les Mirumoto sont les Dragons dont on crois le plus souvent le chemin dans l'Empire.
La famille Agasha: [Perception]
Les Agasha s'investissent pour la plupart dans les recherches ésotériques et forment une famille de shugenja très intéressée par l'observation du monde naturel. Les recherches des Agasha les ont ainsi amenés à devenir d'excellents alchimistes, des forgerons réputés et leurs feux d'artifice sont également les plus spectaculaires de
l'Empire. Les Agasha n'en négligent pas pour autant leurs devoirs spirituels et curieusement, ils forment la famille du Dragon la moins difficile à comprendre.
La famille Kitsuki: [Intuition]
Les très perspicaces Kitsuki servent le Clan du Dragon en qualité de magistrats, rôle qui leur convient au mieux, mais aussi de représentants à la cour. Les Kitsuki ont notamment le chic pour démêler le vrai du faux, atout considérable pour le Clan du Dragon, toujours désireux d'affranchir l'Empire de la tromperie et de la duplicité.
L'ordre de Togashi: [Réflexes]
Les Togashi, qui constituent davantage un ordre monastique qu'une véritable famille, acceptent tous ceux qui souhaitent les rejoindre, pourvu qu'ils soient capables d'appréhender les préceptes de l'ordre et d'en supporter les épreuves, ce qui réduit sérieusement le nombre d'élus. Depuis des siècles, les moines de cet ordre utilisent le sang divin du Kami du Dragon pour créer des tatouages mystiques qui leur confèrent des pouvoirs surnaturels parfaitement stupéfiants.




La Clan de la Grue: Art et Traditions
Connu depuis des siècles comme la Main Gauche de l'Empereur, le Clan de la Grue se charge de préserver l'équilibre et l'intégrité des cours de l'Empire et de la société rokugani en général. En tant que tel, les Grues excellent en matière de diplomatie et de politique. Par ailleurs, chacun les considère comme les maîtres incontestés des cours de l'Empire, avec tout le ressentiment que ce titre suscite auprès des autres clans.
La famille Doji: [Intuition]
Seigneurs du clan de la Grue, les Doji règnent en maîtres incontestés sur la culture et la politique dans l'Empire. Cela prouve leur ingéniosité et leur influence, d'autant que le Clan est assailli depuis mille ans par des Clans beaucoup plus militaristes qui trouvent sa domination à la cour particulièrement pénible.
La famille Kakita: [Agilité]
Regroupant les cousins directs des Doji, la famille Kakita fut fondée par les enfants de Dame Doji et de son époux Kakita à l'aube de l'Empire. Les Kakita sont intimement persuadés que chacun doit exceller dans le domaine de son choix, qu'il s'agisse de guerroyer ou de produire les plus magnifiques oeuvres d'art. A l'instar des autres familles du Clan de la Grue, les Kakita possèdent entre autre atout leur beauté physique.
La famille Asahina: [Intelligence]
Calmes et sereins, les Asahina comptent parmi les familles de samurai les plus monastiques. Ils se montrent peut-être aussi les plus pacifistes,plus encore que le Clan du Phénix, et abhorrent la violence, cherchant d'autres moyens pour résoudre les conflits. Les Asahina sont également connus pour leur attachement à al philosophie et aux arts.
La famille Daidoji: [Constitution]
Les soi-disant Grues de Fer forment le bras armé du Clan de la Grue et font en quelque sorte appliquer les volontés des Doji et des Kakita. Ils n'usent pas d'autant de grâce et de style que leurs cousins, préférant de loin la force brute, au point qu'ils s'appuient parfois sur des techniques grossières, voire déshonorantes aux yeux de certains. Daidoji signifie "défenseurs des Doji" et la famille mérite parfaitement ce nom.




Le Clan de la Licorne: Exotisme et Compassion

Les Licornes, autrefois regroupées sous le nom de Clan de la Ki-Rin, sont restés absents de l'Empire pendant près de huit siècles alors qu'ils parcouraient le monde, explorant et s'assurant qu'aucune menace extérieure ne planait sur l'Empereur. Depuis leur retour, beaucoup considèrent ces samurai comme des barbares et des étrangers, sans doute parce qu'ils on adopté des coutumes qui contrastent énormément avec celles de Rokugan. Cependant, on respecte éminellent la Licorne pour leur cavalerie. Ils se servent des montures gaijin et leurs cavaliers n'ont pas d'égal dans l"Empire.
La famille Shinjo: [Réflexes]
La famille Shinjo descend du Kami Fondateur qui emmena le Clan de la Ki-Rin dans les Terres Brûlées, à la recherche de menaces éventuelles pour l'Empire. Les Shinjo se montrent affables et travailleurs. Ils s'adaptent facilement aux tâches qu'on leur confie et collaborent parfaitement avec autrui quelle que soit la situation.
La famille Moto: [Agilité]
Les Moto incarnent tous les stéréotypes négatifs auxquels le Clan de la Licorne doit faire face depuis son retour dans l'Empire, il y a des siècles. Plus que toute autre famille, leur sang gaijin saute aux yeux car ils sont petits et trapus. Selon les circonstances, ils peuvent se montrer brusques et tapageurs, si bien qu'ils cadrent rarement avec les samurai d'autres Clans. Toutefois, on les respecte pour leurs traditions martiales.
La famille Otaku: [Constitution]
Matriarcale, la famille Otaku est constituée d'individus pieux et honorables aux devoirs soigneusement définis en fonction de leur sexe. Les femmes se chargent généralement de servir au sein de la meilleure unité de cavalerie du monde, les Vierges de Bataille Otaku, tandis que les hommes gèrent le foyer et servent dans les légions de fantassins de l'armée de la Licorne.
La famille Ide: [Perception]
Les Ide, que l'on pourrait appeler en quelque sorte le visage du Clan de la Licorne, oeuvrent inlassablement pour lutter contre l'impression qu'ont certains que elur Clan n'est qu'un ramassis de barbares et de gaijin. Ils mêlent parfaitement les traditions de leur peuple aux coutumes de l'Empire et cherchent à gagner le respect et l'acceptation des autres Clans. Les samurai de la famille Ide apparaissent le plus souvent placides et prêts à nouer des alliances avec autrui, qu'elles soient personnelles ou d'envergure.
La famille Iuchi: [Intelligence]
A l'exception des Tamori, la famille Iuchi regroupe sans doute les shugenja les plus militants de l'Empire. Ils servent dans les armées du Clan de la Licorne en grand nombre. S'ils apprécient l'amitié et les débats savants comme tous les prêtres, ils ne fuient pas les conflits qui s'offrent à eux.
La famille Horiuchi [Volonté]
La minuscule famille Horiuchi n'a jamais abrité plus de quelques dizaines de membres à la fois. Créés quelques années avant la Guerre des Clans, ces samurai constituent ne branche de la famille Iuchi spécialisée en magie défensive. Compatissants, les samurai Horiuchi ont tendance à n'intervenir dans les affaires d'autrui qu'en temps de crise.




Le Clan du Lion: Honneur et Courage

Le Clan du Lion est la Main Droite de l'Empereur, le protecteur de ses terres et de sa personne, même si la famille Seppun et les Légions Impériales jouent aussi parfois ce rôle, faisant de bien tristes suppléants aux yeux du Clan. Les Lions, particulièrement militaristes, possèdent la plus grande armée du monde connu. On les craint pour leur vaillance et on les respecte pour leur nature honorable.
La famille Matsu: [Force]
Les Matsu constituent la plus vaste famille de tout l'Empire et sont à l'origine de l'image que beaucoup ont des incroyables légions du Clan du Lion. Ils forment aussi le stéréotype tempétueux souvent associé aux Lion. Les Matsu se montrent farouches, soupe au lait et prêts à en d"coudre en permanence. Leur famille fut fondée par une femme, Matsu, et dispose d'une unité exclusivement constituée de femmes, la Fierté du Lion. Comme pour les Otaku, il s'agit d'une famille matriarcale.
La famille Kitsu: [Intelligence]
Calmes et réservés, les Kitsu sont les shugenja les plus traditionnels et conservateurs de l'Empire, les plus surannés aux dires de certains. Issus de l'union d'hommes et de kitsu quasiment anéantis par les Lions à l'aube de l'Empire, les Kitsu abritent plusieurs lignées distinctes aux pouvoirs surnaturels et étranges, comme la faculté de passer du monde des mortels aux royaumes des esprits.
La famille Ikoma: [Intuition]
Portes-parole du Clan du Lion, les Ikoma parlent au nom du Clan à la cour et dans les annales historiques. La famille produit non seulement la majorité des courtisans du Clan, mais également ses historiens et conteurs, rôles que le Clan considère de la plus haute importance. Pour chaque Lion parfaitement stoïque qui refuse de se laisser submerger par ses émotions, il y a un barde Ikoma qui pleure sans se cacher en contant les récits des siens.
La famille Akodo*: [Agilité]
Seigneurs du Clan du Lion, les Akodo sont les maîtres incontestés des champs de bataille de l'Empire. On dit que nulle armée menée par un Akodo n'a jamais connu la défaite. Bien qu'il s'agisse là d'une exagération, la vérité s'en approche fortement. Les samurai Akodo sont généralement calmes et analytiques, dénués de la férocité si communément associée aux Lions en général.




Le Clan du Phénix: Savoir et Magie

En ce qui concerne les shugenja, l'Empire tout entier convient que les Phénix en abritent le plus vaste et puissant contingent de Rokugan. Les descendants de la Tribu d'Isawa et ceux qui leur ont prêté allégeance maîtrisent des pouvoirs mystiques différents de ceux des autres Clans. De plus, les serviteurs du Kami Shiba ont juré de les protéger pour l'éternité, quoi qu'il leur en coûte.
La famille Isawa: [Volonté]
Malgré la présence d'un Champion de Clan Shiba, ce sont bien les Isawa qui règnent sur le Clan du Phénix. Ils constituent d'ailleurs la plus importante, la plus puissante et la plus érudite des familles de shugenja de l'Empire. Malheureusement, ce statut les rend arrogants, si bien que de nombreux Isawa luttent constamment contre leurs propres défauts.
La famille Shiba: [Perception]
Les Shiba comptent parmi les plus érudits et les moins agressifs des familles de bushi. Ils servent le Clan et les Isawa sans se plaindre ni songer à leurs propres personnes. Bien qu'ils admirent la paix et la compassion, ils ne fuient jamais un combat dès lors que le Clan du Phénix a contracté un engagement.
La famille Asako: [Intuition]
Discrets et solitaires, les Asako constituent de toute évidence une famille monastique. Ils mènent une vie ascète et érudite qui sied davantage à la Confrérie de Shinsei qu'à une famille de samurai. Leurs rangs abritent la majorité des courtisans du Clan du Phénix et l'intégralité des mystérieux moines Henshin. Les Asako, curieux et contemplatifs, n'ont généralement pour seules ambitions que de servir et d'apprendre.




Le Clan du Scorpion: Secrets et Soupirs

Quand l'Empire fut fondé, on confia aux Scorpions deux devoirs sacrés: protéger les Parchemins Noirs dans lesquels se trouvait liée la puissance du Dieu Sombre déchu Fu Leng, et servir en quelque sorte de félons contre lesquels les Clans Majeurs allaient s'unir, afin de ne jamais le faire contre l'Empereur. C'est dans cette seconde mission que les Scorpion ont tout particulièrement excellé, et il faut dire que le rôle leur sied à merveille.
La famille Bayushi: [Agilité]
Impitoyables et fourbes, les seigneurs du Clan du Scorpion ont de nombreux talents qu'ils mettent au service de leur Clan et de leur Empereur. Les Bayushi se montrent dangereux, sombres et manipulateurs, évaluant toujours la situation en fonction de ce qu'ils peuvent en tirer pour eux-mêmes et leur Clan.
La famille Soshi: [Intelligence]
Les Soshi constituent la principale famille de shugenja du Clan du Scorpion fondée aux premières heures du Clan. Ils se spécialisent en magie, soutenant les efforts des leurs en matière de politique, de supercherie et de manipulation. Ils collaborent étroitement avec ls Shosuro, utilisant leur magie pour accentuer leur nature implacable et soutenir leurs activités secrètes.
La famille Shosuro: [Intuition]
Les Shosuro vivent dans les ombres et se font rarement voir, mais ils ont une influence énorme sur ceux qui les entourent. Secrets et reclus, ils ne parlent pas de leurs projets, mais ne manquent jamais d'obéir à un ordre émanant de leurs seigneurs Bayushi. Quand le Clan du Scorpion souhaite qu'une tâche soit menée à bien sans la moindre complication, on contacte un Shosuro.
La famille Yogo: [Volonté]
Aucune famille reconnue des Clans Majeurs n'est plus redoutée ou méprisée que les Yogo, la seconde famille de shugenja du Clan du Scorpion. Ils descendent d'un Phénix maudit aux premiers jours de l'Empire pour avoir trahi celle qu'il chérissait le plus. La malédiction s'est transmise de génération en génération au sein de la famille, au point que beaucoup en évitent les membres. Les Yogo ne prêtent aucune attention à leur réputation et mettent leur puissante magie au service des Scorpion, quelle que soit la considération qu'on leur offre.

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Jeu 27 Fév - 7:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:57

Les Clans Mineurs

Quand un samurai accomplit un acte d'héroïsme pour Rokugan, l'Empereur peut le récompenser en faisant de lui le chef de son propre Clan Mineur. Celui-ci rassemble alors des partisans prêts à rejoindre sa cause et à servir l'Empire à leur façon. Cette faveur inestimable, accordée à de nombreuses reprises au cours de l'histoire rokugani, a produit des groupes divers et variés de fiers guerriers.
Les Clans Mineurs contrôlent habituellement une petite région de l'Empire et leur population reste très modeste comparée à celle des Clans Majeurs. La plupart des Clans Mineurs n'ont qu'un nom de famille et les plus minuscules n'abritent que quelques dizaines de samurai.

Le Clan du Renard (famille Kitsune [Volonté])
Le Clan du Renard fut le premier et peut-être le plus vieux des Clans Mineurs (bien que les Mantes persistent à dire le contraire), tout simplement parce que ses origines remontent au Clan de la Ki-Rin, avant son grand voyage par-delà les frontières de Rokugan. Les Clan du Renard fut chassé des terres des Ki-Rin et finit par s'installer dans la paisible Kitsune Mori, où il se lia d'amitié avec des esprits renards et se découvrit un amour certain pour la beauté de la nature. Ce très modeste Clan Mineur ne dispose que de ressources limitées, mais il n'hésite jamais à prendre les armes pour une cause juste.
Les Kitsune préfèrent le calme des forêts à l'agitation de la civilisation. Il s'agit d'une famille aux traditions spirituelles, capable de combattre bec et ongles pour protéger les autochtones de Chikushudo, le Royaume des Animaux. Les Kitsune sont très indépendants, mais aussi pragmatiques. Les héros de la famille font leur maximum pour atteindre leurs buts sans y perdre leur âme.

Le Clan de la Mante (famille Yoritomo [])

Le Clan de la Tortue (famille Kasuga [Perception])
Fondé après la première rencontre très violente de l'Empire avec les gaijin, le Clan de la Tortue compte quasiment parmi les Familles Impériales, mais il reste à l'écart de celles-ci. La famille Kasuga a réalisé de véritables exploits pour l'Empereur et se dit prête à tout pour préserver le pouvoir du souverain. En bien des façons, les samurai du Clan de la Tortue regroupent les hommes de main de l'Empereur et possèdent des accointances avec de nombreuses organisations criminelles du pays. Ils représentent les Clans Mineurs à la Cour Impériale et se font l'écho de ceux qui n'ont pas la taille suffisante pour y maintenir une présence.
Les Kasuga n'ont guère d'ambition, car la reconnaissance de l'Empereur les dispense de se tailler une réputation. Ils sont pragmatiques mais aussi quelque peu amers en raison d'années de lutte pour la cause en compagnie des pires canailles de l'Empire. Contrebandiers, voleurs et souvent brutes, ils peuvent cependant montrer une grande diplomatie quand les circonstances l'exigent.

Le Clan du Moineau (famille Suzume [Intuition])
Le CLan du Moineau a été fondé dans la pauvreté et survit aujourd'hui encore sur les terres à peine fertiles qui séparent les provinces des Clans de la Grue et du Crabe. Son fondateur, un samurai de la Grue , avait mené une vie faite de luxe avant son exil sur les terres du Moineau. Les difficultés alors rencontrées firent de lui un homme meilleur, une leçon qu'apprennent depuis tous les Suzume. Le Clan du Moineau n'a a jamais grandi au fil des ans et n'a guère d'influence en dehors de ses frontières. Toutefois, il fait de son mieux pour observer les préceptes de compassion et de vertu, au point qu'il a rallié l'Alliance Tripartite lors de la Guerre des Clans pour protéger les siens des ravages de la famille.

Le Clan du Lièvre (famille Usagi [Intuition])
L'Adepte du Sang Iuchiban était un maho-tsukai d'une puissance incommensurable, un fou terrifiant qui bien souvent porta atteinte à la sécurité de l'Empire. Le ronin Reichin risqua héroïquement sa vie pour lutter contre l'avènement d'Iuchiban et eu le droit en récompense de ses services de fonder le Clan du Lièvre. Ses descendants empruntent aujourd'hui encore cette voie, affrontant les Adeptes du Sang à la moindre occasion. Le Clan a tout de même failli disparaître en plusieurs occasions et n'a dû sa survie qu'au dévouement qu'il met au service de sa cause.
Les Usagi ont semble-t-il toujours combattu. Conscients de l'existence de menaces telles que les Adeptes du Sang, ils sont sur le qui-vive et attentifs aux moindres signes de corruption. Malheureusement, la paranoïa guette nombre des anciens de cette famille qui ne font pas confiance aux étrangers. On notera toutefois que les samurai plus jeunes se montrent généralement confiants et optimistes.

Le Clan de la Libellule (famille Tonbo [Intuition])
Les fondateurs du Clan de la Libellule s'attirèrent la colère du Clan du Lion dès la création de leur Clan qui en souffre grandement depuis. Leur importance dépasse de loin leur population, pour la simple raison que tous ceux qui souhaitent se rendre sur les terres des Dragons doivent d'abord obtenir la permission auprès des Libellules. Leurs liens étroits avec le Clan du Dragon et leur histoire tragique ont donné naissance à un peuple serein et robuste, prêt à faire face aux dangers que leur réserve l'avenir.
La famille Tonbo demeure humble et simple malgré l'importance du rôle qu'elle joue dans l'Empire. Travailleurs, la plupart des Tonbo sont des shugenja et les quelques bushi qui viennent de leurs terres usent habituellement de faveurs politiques pour s'entraîner aux côtés de leurs alliés Mirumoto. Ils s'adaptent parfaitement à la vie dans les montagnes et s'orientent aussi bien sur les terres des Dragons que les Mirumoto.

Le Clan du Blaireau (famille Ichiro [Force])
Le fondateur du Clan du Blaireau était un puissant guerrier Crabe qui prouva son mérite lors d'une épreuve de force menée devant l'Empereur en personne. Les descendants du premier Blaireau vivaient sur la frontière septentrionale de Rokugan et se chargeaient de protéger l'Empire des invasions étrangères. Ils tenaient clairement de leurs cousins Crabes et embrassent la force au détriment de toute forme de raffinement, sans compter qu'ils n'acceptent pas la défaite, quelles que soient les circonstances.
Les Ichiro se montrent impolis et grossiers avec le reste de l'Empire. Ils préfèrent l'action aux belles paroles, le pragmatisme aux mondanités. Généralement trapus, ils doivent à leur vie de montagnards cette caractéristique physique.

Le Clan du Faucon (famille Toritaka [Perception])
Les Crabes tiennent bon face aux hordes de l'Outremonde, mais d'autres périls menacent Rokugan. Les guerriers du Clan du Faucon se rangent aux côtés de leurs cousins Crabes pour vaincre les fantômes malveillants qui hantent le royaume des mortels. Leurs ennemis n'ont rienà voir avec les monstres de l'Outremonde bavant aux pieds de la Grande Muraille Kaiu, mais se trouvent plutôt parmi les spectres insidieux qui terrorisent le coeur du pays.
Les Toritaka ont toujours constitué une petite confrérie vivant près des terres Crabes. Ces samurai, habituellement imposants, ont leurs muscles gonflés par les années de combats incessants. Mais malgré leur apparence de brutes, les Toritaka font preuve de calme et se tiennent à l'écart de la société rokugani.

Le Clan du Mille-pattes (famille Moshi [])

Le Clan de la Guêpe (famille Tsuruchi [])

Les Clans Disparus

Le Clan du Serpent (famille Chuda [Force])
L'histoire du Clan du Seprent débute avec héroïsme et s'achève par une tragédie. Isawa Chuda gagna le droit de fonder son propre Clan Mineur lorsqu'il déjoua une attaque de maho contre l'Empereur. Malheureusement, la créature malveillante du nom de Shuten Doji s'empara par la suite des terres des Serpents et fit de ces derniers de simples pantins obéissant à ses volontés. Le Clan du Phénix éradiqua le Clan du Serpent lors des Cinq Nuits de la Honte, mais les survivants prirent la fuite avec leurs connaissances en magie noire.
Isawa Chuda possédait sagesse et conviction et sa famille reproduisit cette pureté pendant des générations. Les Chuda étaient parfaitement loyaux à Rokugan et haïssaient les noires forces qui menaçaient ses frontières. Leur haine des maho-tsukai était notoire et le Clan du Serpent traquait souvent avec zèle les cultes prohibés.

Le Clan du Sanglier (famille Heichi [Volonté])
Le Clan du Sanglier reçut pour terres les Montagnes du Crépuscule, sur la frontière septentrionale des terres du Clan du Crabe. Les Montagnes du Crépuscule, riches en fer et en jade, firent croître l'importance du petit Clan Mineur lorsque les samurai se mirent à exploiter les métaux précieux. Toutefois, les montagnes se montrent dangereuses car agitées de tremblements de terre, sans compter les esprits fous, maho-tsukai aliénés et esprits malveillants Shakoki Dogu qui s'en prennent bien souvent au Clan du Sanglier
Peu de ceux qui bravent les dangers des Montages du Crépuscule gardent la vie sauve, à part les samurai du Sanglier qui y vivent depuis des siècles. Il s'agit d'un peuple endurci et amer qi combat avec tout ce qui lui tombe sous la main pour défendre ses terres. Dès lors qu'un Heichi se fixe un objectif, rien ne peur l'en détourner.
Le Clan fut détruit au VIeme siècle.

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Mar 25 Fév - 0:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:57

Autres Factions

Les Familles Impériales
La famille Hantei [Vide]
La famille Otomo [Intelligence]
La famille Seppun [Agilité]
La famille Miya [Réflexes]

La Confrérie de Shinsei
Sectes Shinseistes
Sectes Fortunistes

Les Ronin
Les ronin de Clan
Les ronin de naissance (Vrais Ronin)
Les familles de ronin
La famille Yotsu
La famille Tsi

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Mer 26 Fév - 20:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:57

Us et coutumes

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.


Dernière édition par Knil le Jeu 13 Fév - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Jeu 13 Fév - 23:58

La vie du Samurai

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Ven 14 Fév - 0:00

Sujet Tampon

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Ven 14 Fév - 0:00

Sujet Tampon

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Ven 14 Fév - 0:01

Sujet Tampon

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Gunthark
Dragon invisible
Dragon invisible


Nombre de messages : 259
Age : 34
Date d'inscription : 17/10/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Lun 17 Fév - 20:36

Réponse tampon

Désolé trop tentant ^^ Knil-dono

Watashi wa baka desu
Revenir en haut Aller en bas
Killyox
Fáfnir
Fáfnir
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 30
Taverne : Peyriac-de-mer
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Lun 17 Fév - 20:42

Gunthark a écrit:
Watashi wa baka desu

ah bon tu es un idiot ?  niek 
Revenir en haut Aller en bas
Gunthark
Dragon invisible
Dragon invisible


Nombre de messages : 259
Age : 34
Date d'inscription : 17/10/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Lun 17 Fév - 21:02

Hai !
Ça se voit pas hein ? Je suis doué en comédie :-P
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Mar 18 Fév - 0:48

Gunthark-sama, après une blague si peu honorable, vous n'avez d'autre choix que de faire seppuku.

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Nemaucheur
Dragon des champs
Dragon des champs
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 36
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Lun 5 Mai - 0:03

Bon alors le tampax sur les sujets tampon mais ou sont donc nos infos ?

 fout
Revenir en haut Aller en bas
Knil
Ladon
Ladon
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 28
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Lun 5 Mai - 10:23

Manque de temps ( plus de formations = soirées à la maison = diminution exponentielle du temps disponible)
En plus, j'avais fini d'écrire le chapitre sur la géographie, mais un rechargement de la page par JavaScript a propulsé mon post dans les profondeurs du Warp.

_________________
Le pouvoir réside là où les hommes pensent qu'il réside.
Ni plus, ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Nemaucheur
Dragon des champs
Dragon des champs
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 36
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   Lun 5 Mai - 17:05

L'histoire d'un post :
trouillard 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Légende des 5 Anneaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Légende des 5 Anneaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Légende des Cinq Anneaux : scénario spécial (2a)
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Un mod du seigneur des anneaux
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons, mythes et légendes... :: Pour ceux qui veulent juste causer!! :: Jeux de rôles-
Sauter vers: